Earthlings, un documentaire qui chamboule !

Comme à chaque fois que je rencontre un(e) végétarien(ne) et qui je lui pose des questions sur son parcours, il/elle me réponds toujours que c’est « après avoir vu un reportage AFFREUX sur la manière dont ils traitent les animaux » j’ai décidé de regarder le reportage ayant la réputation la plus malsaine de l’internet. Lire la suite

Qui survivrait dans The Walking Dead ? (No Spoiler)

« The Walking Dead » est une série TV faisait une étude sociologique des comportements types en cas d’épidémie zombie. Venant de terminer la saison 4 (dernière sortie à nos jours), pour chaque personne que je croise c’est la même question qui me triture l’esprit : « Survivrait-il en territoire Zombie ? » Lire la suite

« Yves Saint Laurent » le film – l’amour et la mode

Je vous en ai tellement parlé (ça vous à surement soulé), je l’ai tellement attendu et je l’ai enfin vu (oui VUUUU mouahaha ! Mhm) ! Hé oui, j’ai été à l’avant première de «Yves Saint Laurent» réalisé par Jalil Lespert qui sort mercredi 8 janvier 2014 dans tous les cinémas.

Je vous propose de (re)voir la bande annonce du film :

Maintenant que vous avez vu la bande annonce (si ce n’était pas déjà fait) on va pouvoir rentré dans un débat peut-être harmonieux ou au contraire peut-être totalement anarchique parce que vous serez pas d’accord avec un seul de mes propos (méchant !). Bref. Dès la bande annonce je m’attendais à un super film et surtout un film merveilleusement bien interprété : Pierre Niney -*bave* 😛 trop canon- dans le rôle d’Yves Saint Laurent qui nous vient de la comédie française et qui selon moi aura un certain nombre de récompenses pour cette qualité de jeu. Il mérite 1 an de tout se qu’il veut pour se détendre après le travail acharné qu’il a du faire sur ce personnage (de toute façon c’est un acteur de la comédie française on le changera pas et c’est tant mieux) !

Le film commence alors que Saint Laurent est assistant chez Dior et se termine à la mort de notre héros. Nous sommes comme dans un double point de vue avec Pierre Bergé (Guillaume Gallienne) le compagnon de Yves Saint Laurent qui fait des réflexions en voix-off  sur cette histoire passée, à chercher ses erreurs etc. puis le point de vue d’Yves Saint Laurent où nous voyons des scènes que Pierre Bergé n’a jamais vues ou connues mais qui font tout de même partie du film malgré la «narration» de ce dernier. J’ai l’impression qu’il est super tordu ce paragraphe non ? Bon bah « à la ligne » !

Deux ou trois défilés ont été refaits presque dans leur globalité avec les vêtements originaux et pour moi qui avait déjà vu ces vêtements à l’exposition à Paris il y a quelques années, ils sont tellement plus magnifiques et intenses en mouvement sur un podium, drapant des mannequins de chair et d’os ! Bon ok ça aurai été encore mieux de trouver le Docteur (Dr Who) et de lui demander gentiment « Heu pardon !Tu m’emmène au défilé d’Yves Saint Laurent de la collection X ? 😀 « . Oui j’ai l’esprit tordu et alors ?!

Je n’aurai qu’un détail à reprocher à ce film, c’est que je trouve qu’il parle un peu trop d’amour et pas assez de mode mais ce n’est qu’un avis personnel.

En tout cas, autant les passionnés de mode que les cinéphiles trouveront leur compte dans ce film car c’est un chef d’oeuvre de biopic ! Si vous voyez ce film et que vous avez un autre avis que le mien n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires.

À très bientôt pour mes abonné(e)s sinon abonne-toi en cliquant sur le plus en bas de la page pour suivre mes prochains articles 😉

Bye bille bye bouille :3                                                                                        June ❤

Un court pour Premiers Plans

Quelle aventure ! Je vous raconte ? Allez, c’est parti. La p’tite histoire :  L’autre jour, j’ai vaguement entendu un prof d’arts p dire à la mienne que le festival premiers plans (festival de cinéma à Angers) proposait aux lycéens plasticiens … Lire la suite

Alexandre Dubosc ! à servir avec une 2011 gr de calories

Hum… Comment dire ! Alexandre Dubosc, c’est un artiste fou, drôle, sur-intelligent, passionné par les cuisines et les dictionnaires de l’abstrait en particulier pour ce qu’on y trouve.

Avec un style visuel bien à lui, on pourrait regarder chacune de ses oeuvres jusqu’à la fin des temps qu’on ne se rendrait compte ni du temps qui passe, ni de sa folie qui nous contamine peu à peu.

Ici, en partant simplement de «3D» ou «Trois Dés», il nous fait un film développant chaque idée de chaque signification que l’on pourrait donner en entendant «3D» ou «Trois Dés».

Comme je vous l’ai vaguement dit un peu plus haut, il part d’un thème et le fait évoluer par le biais de la nourriture ou du jeu de mot. Deux verres, un rouge et un bleu ; bien évidemment, la 3D «à l’ancienne». Puis 3 pâtes en forme de D qui se transforment en dés (jeu de mot-visuel). Par un tour de passe-passe ressemblant étrangement au jeu de dés, ces dés retrouvent leurs points. Pour voir le résultat de ce tour (de jeu de dés), on mets les lunettes Trois Dés et découvrons trois 3D’s bugles de chez Bénenuts . Le tout accompagné des deux verres bleu et rouge. Cela nous fait un apéritif bien accueillant !

Si «Un diner presque parfait» était de l’art, il gagnerai à coup sûr !

SITE DE L’ARTISTE 

PS : 2011 c’est parce que c’était sa carte de voeux animé pour 2011
Vous pouvez voir d’autres de ses oeuvres à la bibliothèque toussaint de 2 avril au 4 mai pour les autres dates aller sur son site (il en manque) !