Mon rêve de mode détruit par l’Éducation nationale

Je pensais que mon rêve était si simple à atteindre, un chemin sans embuches tout tracées dans ma tête qu’il suffisait de suivre, et pourtant il a suffi de 45 minutes (et je suspecte d’un proviseur que je ne nommerai pas) pour transformer ce voyage fantastique en un parcours du combattant. Lire la suite

Publicités